Évènements

<<  Avril 2017  >>
 Lu  Ma  Me  Je  Ve  Sa  Di 
       2
  3  4  5  6  7  9
101112131416
17181921
24252627282930

Accueil Mairie

Place Yvon Esnault

78320 Lévis-Saint-Nom

Tél. : 01 34 61 82 05

Fax : 01 34 61 49 94

 

HORAIRES D'ACCUEIL du PUBLIC

Lundi, mardi, mercredi et vendredi

-  8h30 à 12h

Jeudi

-  8h30 à 12h / 14h à 20h

 

 

Nous contacter

logo du parc régional de la haute vallée de Chevreuse

Vous êtes ici: Accueil Découvrir Lévis Patrimoine Naturel

Le patrimoine naturel

PDF Imprimer Envoyer

Prairies humides

À proximité de la ferme de Bellepanne, la vallée du ru du Pommeret conserve les dernières prairies humides de la commune. Peu modifiées depuis leur origine, elles constituent un milieu naturel riche et hébergent des espèces végétales peu communes en Ile-de-France, telles le Millepertuis anguleux ou l'Orchis négligé. En voie d'abandon, ces prairies sont menacées par le boisement, l'enfrichement et le dépôt de déchets. Il convient de protéger ces espaces rares et indispensables à la diversité écologique de la commune.

Friches humides et roselières

Le long de la vallée de l'Yvette, les friches humides et les roselières constituent une étape intermédiaire entre la prairie et la forêt. En effet, lorsque le pâturage cesse sur les prairies humides, une végétation de hautes herbes, de roseaux et de reines des prés se développe rapidement. Quelques arbustes et des bouquets de saules apparaissent, prémices d'un boisement plus important. Ces milieux humides accueillent des espèces végétales rares et protégées. Les oiseaux se plaisent aussi dans cette mosaïque de friches et de bois, comme le Gobemouche gris ou le Bruant des roseaux.

Mares

Encore nombreuses dans la première moitié de ce siècle, les mares du Parc Naturel Régional ont progressivement été comblées ou drainées au cours des vingt dernières années. Situées sur le plateau, dans les champs et les prairies, les mares de Lévis-Saint-Nom hébergent des batraciens rares comme le Triton crête ou la Rainette verte. Des espèces végétales peu communes en Ile-de-France se développent aussi, comme le Scirpe à nombreuses tiges. Menacées, ces mares doivent faire l'objet d'attentions particulières.

 

Avec l'aimable autorisation du Parc Naturel de la Haute Vallée de Chevreuse

Sentiers et Patrimoines - Lévis-Saint-Nom, Anne-Sophie Ducellier - Août 1996