Ecole de Sources

  • 10 route d'Yvette
  • 78320 Lévis saint Nom
  • Maternelle : 01.34.61.15.75
  • Elementaire : 01.34.61.83.35

Évènements

<<  Novembre 2017  >>
 Lu  Ma  Me  Je  Ve  Sa  Di 
    1  2  3  4  5
  6  7  8  9101112
13141516171819
20212223242526
27282930   

Accueil Mairie

Place Yvon Esnault

78320 Lévis-Saint-Nom

Tél. : 01 34 61 82 05

Fax : 01 34 61 49 94

 

HORAIRES D'ACCUEIL du PUBLIC

Lundi, mardi, mercredi et vendredi

-  8h30 à 12h

Jeudi

-  8h30 à 12h / 14h à 20h

 

 

Nous contacter

logo du parc régional de la haute vallée de Chevreuse

Vous êtes ici: Accueil Enfance & Education Ecole des Sources

Ecole des Sources

PDF Imprimer Envoyer

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

10 route d'Yvette - 78320 Lévis Saint Nom

Tel. : 01.34.61.83.35

Email :  Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Site: www.ec-sources-levis.ac-versailles.fr

Directrice : Gaëlle FOLLEZOU

L'école des Sources regroupe l'école élèmentaire et l'école maternelle.

 

Horaires des classes

lundi, mardi, jeudi et vendredi

Matin: 9H à 12H

Aprés-midi: 13H45 à 16H

Mercredi

Matin: 9H à 12H

Effectifs à la rentrée 2017 et Equipe pédagogique

Ecole Maternelle (50) 2 classes

  • Petite Section: 19
  • Moyenne Section: 20
  • Grande Section: 11

Ecole Elémentaire (97) 4 classes

  • CP:  25
  • CE1: 16
  • CE2: 24
  • CM1: 14
  • CM2: 18


Inscription des nouveaux arrivants

Les inscriptions se font en mairie, puis auprès du directeur d'école sur rendez-vous.

Les documents à fournir lors de cet entretien sont les suivants:

  • formulaire d'inscription visée par la mairie
  • livret de famille
  • carnet de santé
  • radiation de l'école précédente.

Application de la réforme des rythmes scolaires

La commission communale enfance-éducation a travaillé pendant plusieurs mois, sur la mise en place des nouveaux rythmes éducatifs pour la rentrée de septembre 2014.

En collaboration avec les différents acteurs concernés, représentants des parents d’élèves, enseignants, représentants associatifs, responsables des services extra et périscolaires, personnels de restauration scolaire, elle a analysé plusieurs solutions d’emplois du temps sous l’angle

 

  • du respect du rythme chrono-biologique de l’enfant en fonction de sa tranche d’âge,
  • du respect de l’organisation du travail de l’équipe enseignante,
  • du respect de l’organisation des parents pour récupérer leurs enfants après l’école,
  • de la capacité à améliorer la qualité de l’offre périscolaire sans toutefois l’imposer aux familles,
  • de la capacité à limiter le coût pour les familles et pour la municipalité,
  • de la capacité à accueillir un public en augmentation en fonction des locaux à disposition,
  • de la capacité à recruter une équipe pérenne d’animateurs et d’intervenants en mesure de proposer des activités variées.

 

Un questionnaire adressé aux familles a permis d’affiner la réflexion et de dégager des consensus, notamment sur la régularité des horaires et l‘objectif de réduction de la journée de travail des enfants (objectif premier de la réforme).

Si le groupe de travail s’était majoritairement exprimé favorable à un début de classe à 8h45 et une fin d’école à 15h45 un grand nombre de familles s’est dite favorable à une fin d’école à 16h ce qui a conduit la commission à fixer les horaires de la semaine scolaire

de 9 h à 12 h  et 13 h 45 à 16 h les lundi, mardi, jeudi et vendredi
et de 9 h à 12 h le mercredi (*)

Ce choix permet

  • des horaires réguliers propices aux apprentissages pour les enfants,
  • des journées de 5h15 dans l’esprit de la réforme,
  • un public maternel de petite section pouvant faire la sieste,
  • une plus grande facilité pour les parents de fratries à récupérer leurs enfants qui finiront tous à la même heure,
  • du temps périscolaire en périphérie et non au milieu de la journée de classe donc non imposé aux familles qui peuvent récupérer leurs enfants,
  • le départ échelonné des enfants après le temps de classe,
  • la maîtrise du surcoût pour les familles et la collectivité (frais de personnel en augmentation)