Évènements

<<  Décembre 2017  >>
 Lu  Ma  Me  Je  Ve  Sa  Di 
      1  2  3
  4  5  6  7  8  910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Accueil Mairie

Place Yvon Esnault

78320 Lévis-Saint-Nom

Tél. : 01 34 61 82 05

Fax : 01 34 61 49 94

 

HORAIRES D'ACCUEIL du PUBLIC

Lundi, mardi, mercredi et vendredi

-  8h30 à 12h

Jeudi

-  8h30 à 12h / 14h à 20h

 

 

Nous contacter

logo du parc régional de la haute vallée de Chevreuse

Vous êtes ici: Accueil Actualité de la mairie UNE EAU MOINS CALCAIRE FIN DÉCEMBRE A LEVIS ST NOM

UNE EAU MOINS CALCAIRE FIN DÉCEMBRE A LEVIS ST NOM

UNE EAU MOINS CALCAIRE FIN DÉCEMBRE A LEVIS ST NOM PDF Imprimer Envoyer

Les travaux de construction des deux usines de traitement de calcaire sur les sites de Bîmes et de Rosay viennent de s’achever en respect des délais initialement prévus par le SIRYAE (syndicat intercommunal de fourniture de notre eau sanitaire). La distribution de l'eau "décarbonatée" (avec un taux de calcaire moins élevé et optimisé) sera effective progressivement à compter du 11 décembre 2017.

 

Compte tenu du volume présent dans les 900 km de canalisations depuis l’usine de pompage de Bîmes qui fournit 80% des 83 000 m3 d’eau consommés annuellement à Lévis-St-Nom, l’eau sera donc progressivement adoucie durant quelques jours et d’ici à fin décembre.

Concrètement, la teneur en calcium et en magnésium dans l'eau est communément appelée « dureté de l’eau ». La dureté s'exprime en degré français (°f) et, s’il, n’y a pas de limite de qualité pour

ce paramètre, les exploitants ne peuvent légalement distribuer une eau dont l’indice est intérieur à 15 °f (eau trop agressive). Avant mise en œuvre du nouveau traitement par le SIRYAE, le taux moyen de l’eau est de 39,8 °f(source ARS 2016). Cette eau très calcaire, altère, réduit la durée de vie et les performances des équipements ménagers. En revanche, elle est bénéfique pour la santé et contribue pour environ 25% aux besoins quotidiens en calcium.

Le nouveau traitement vise donc à trouver le meilleur équilibre entre une eau trop douce et une eau trop calcaire. Le taux de 22 °f se situant dans la norme de l’eau dite « idéale », c’est la valeur qui a été retenue et qui sera donc distribuée à partir de fin décembre. Cette eau permettra en outre de faire des économies, de réduire l’utilisation des produits ménagers et d’hygiène, elle augmentera aussi la durée de vie des appareils ménagers, chauffe-eau et chaudières.

Afin de bien comprendre les incidences sur l'eau distribuée, une campagne d'information des usagers est prévue, chaque abonné recevra un courrier et une plaquette explicatifs des avantages du nouveau traitement. Les informations complémentaires seront disponibles sur le site internet www.saurclients.fr ou www.siryae.fr